La méthode Bates

La méthode crée par M. Bates est basée sur trois principes : la relaxation, le mouvement et la vision centrale. Il comprend aussi la mémoire, l’imagination et la prise de conscience de la vision. Ces principes reposent sur la pratique quotidienne d’exercices oculaires et corporels faciles et concrets, qui peuvent être pratiqués dans la vie de tous les jours. Ces exercices peuvent s’apprendre en groupe ou en individuel. L’apprentissage en groupe est plus « vivant » et amusant. Durant les stages ou des consultations privées, la personne apprend, expérimente et peut déjà faire un constat de l’amélioration de sa vue après une journée. Par la suite, ces exercices seront pratiqués dans son quotidien. Il est important de prendre conscience qu’il n’y aura pas de changements sans changements de son quotidien! Comme résultat de la pratique des exercices, la personne peut observer des changements de ses habitudes visuelles, l’amélioration de sa vision jusqu’à pouvoir enlever ses lunettes, ses lentilles et éviter des opérations aux yeux. Pour y arriver, le changement des habitudes est primordial. Au début, la pratique des exercices selon la méthode, se fait  consciemment jusqu’à ce qu’ils deviennent des habitudes inconscientes. La pratique de cette méthode peut aussi améliorer la vue face aux maladies comme le glaucome, la cataracte ; et comme processus prophylactique face aux maladies dégénératives. Les changements des habitudes visuelles peuvent avoir un effet impressionnant sur l’état d’esprit de la personne. Elle peut retrouver plus de tranquillité, prendre conscience de ce qu’elle regarde, comprendre et utiliser à bon escient la relation étroite entre le physique et le mental et vivre plus intensément le moment présent. Cette méthode est utilisée à titre curatif et préventif. La méthode Bates est un processus éducatif qui ne remplace pas les ophtalmologues ou les opticiens.

A qui est destinée la méthode?

La méthode Bates est destinée à toutes personnes ayant des problèmes de myopie, d’astigmatisme, d’hypermétropie, de presbytie, de strabisme, d’amblyopie ainsi qu’en cas de sécheresse des yeux, d’hypersensibilité à la lumière ou par prophylaxie contre les maladies dégénératives.