La méthode Aleceia

La méthode Aleceia est une méthode psychothérapeutique d’intégration et de retraitement des traumatismes. Ella a été développée à Barcelone par deux personnes extraordinaires : Mario Salvador et Carmen Cuenca (www.aleces.com).

 

La méthode Aleceia intègre des méthodologies et des approches les plus actuelles de la psychothérapie orientée vers les traumatismes psychologiques. Elle comprend :

  • La force de la relation thérapeutique en pleine harmonie pour construire un environnement sécurisant
  • L’auto-observation en pleine conscience (Mindfulness)
  • Un regard compatissant sur l’expérience
  • Des connaissances en neurosciences appliquées à la guérison des traumatismes (principalement neurobiologie interpersonnelle, théorie polyvagal et épigénétique)
  • La dissociation et la fragmentation du Soi. Les différentes parties de la personnalité
  • La psychotraumatologie périnatale
  • La perspective systémique et transgénérationnelle du traumatisme

 

La méthode Aleceia met l’accent sur deux aspects fondamentaux, pour mieux aider la personne :

  • La capacité naturelle d’autoguérison du cerveau. Le cerveau a la capacité de se guérir lui-même si nous construisons les conditions externes et internes appropriées.
  • L’importance de la relation entre le thérapeute et la personne, dans les conditions de sécurité, de calme et de bienveillance (fournis par le thérapeute), afin que ce soit le cerveau de la personne qui puisse élaborer et retraiter les blessures pour les guérir. Ces blessures, quand elles n’ont pas été régulées, restent dans le cerveau. Cette situation peut « boycotter » la personne en l’empêchant de vivre dans un Soi cohérent et organisé. Elle peut aussi l’atteindre dans sa santé.

L’accompagnement du thérapeute est très important.

La thérapie avec cette méthode permet à la personne d’établir et de maintenir son autonomie en tant que personne et de vivre pleinement et avec souplesse sa réalité actuelle, libérée de ses croyances restrictives et dysfonctionnelles, de ses sentiments, de ses émotions et de ses schémas comportementaux limitatifs façonnés dans la petite enfance. En fin de compte, il s’agit de vivre sa vie à partir d’une vision saine et plus authentique de soi-même.

J’accompagne des personnes lors de consultations en présidentielles ou par internet.

Guérir les traumatismes du passé

Les récentes découvertes des neurosciences, en particulier grâce à l’apport des nouvelles techniques d’imagerie médicale, ont mis en évidence le fait que notre cerveau est un organe qui crée des connexions neuronales et se régénère tout au long de notre vie.  C’est ce que l’on appelle la neuroplasticité.

Rien n’est figé ! Nos pensées, nos attitudes et nos comportements sont ainsi parfaitement modifiables et peuvent s’améliorer si nous avons la volonté de mieux connaître et entraîner notre cerveau.

Pour y arriver, toutes les méthodes traditionnelles, holistiques et spirituelles sont importantes. Mais particulièrement celles qui ont accès au cerveau limbique (origine des blessures et des traumatismes).

Le traumatisme

 On peut le classifier en deux catégories :

  • Avec « T majuscule » : événements uniques, accidents, des catastrophes naturelles, un incendie. Ils sont plus faciles à identifier et à guérir.
  • Avec « t minuscule » : événements qui se répètent dans le temps, même depuis l’âge fœtal : le mépris, le rejet, l’abandon, l’humiliation, le manque d’attention, le manque d’accompagnement à ses souffrances, les agressions physiques, sexuelles et psychologiques. Ils sont plus difficiles à détecter et à guérir.

L’origine :  Les traumatismes peuvent s’installer :

  • À la conception,
  • Durant la grossesse, violence, grossesse pas désirée, jumeau solitaire
  • À la naissance, être fille ou être garçon, enfant de remplacement
  • Durant les 2 premières années de vie, quand l’enfant a eu un attachement pas sécurisant
  • À la naissance d’un frère ou d’une sœur
  • Le décès d’un être aimé
  • La séparation des parents
  • L’entrée à l’école
  • Tout ce qui touche à la sexualité
  • L’abandon
  • La maltraitance physique et/ou psychique
  • Les blessures transgénérationnelles

Quels résultats peut-on obtenir lors d’une thérapie ?

Avec une thérapie ciblée et un vrai engagement de la personne et du thérapeute, on peut arriver à :

  • Prendre conscience du traumatisme
  • Transformer le traumatisme en expérience de vie (il y a un début et une fin)
  • Recueillir le positif de l’expérience traumatique
  • Valider ses qualités et forces de vie développées grâce aux traumatismes
  • Prendre soin de l’enfant intérieur
  • Expérimenter la reconnaissance, l’admiration et l’amour pour soi-même.
  • Augmenter la confiance et l’estime de soi
  • Améliorer la relation avec ses proches : parents, partenaire, famille, enfants, amis, collègues
  • Améliorer sa santé
  • Prendre sa vie en main
  • Trouver la paix intérieure

 

Contact

Pour vous inscrire à une consultation ou à un stage ou pour toutes demandes ou questions, merci de me contacter via le formulaire ci-dessous. 

12 + 13 =

Téléphone

+41.78.766.48.73

Langues parlées

Français & Espagnol

Lieux  de consultations et stages

Ollon

Ch. En fin de Soréclos 7
1867- Ollon (VD)

Genève

« Joyah » Centre de Thérapies Naturelles
Ch. de la Caroline 26     

1213- Petit-Lancy

Traducir »